jeudi 17 mars 2016

Le miracle de la vie ou la vierge Marie et les collégiens


jeudi 5 mars 2015

Un retour en forme!





.......


Merci Sand pour m'avoir persuadée de reprendre le blog! ;)

mercredi 15 février 2012

Mme Zinzin construit sa maison 2: à la recherche d'un plan idéal




Niki de Saint-Phalle
Niki de Saint-Phalle est une artiste très connue pour ses "Nana" colorées.
Elle réalisa aussi des oeuvres plus dramatiques comme la série des "Tirs".
Elle fut aussi la compagne de Jean Tinguely, artiste suisse avec qui elle a crée la "Fontaine Stravinski" en 1983.
Inspirée par le Parc Güell de Gaudi à Barcelone, elle réalise, à Capalbio en Toscane, à partir de 1979, le jardin des Tarots qui réunit des sculptures monumentales inspirées par les figures du jeu de tarots. Il a ouvert ses portes en 1998. Ces sculptures étant habitables elle y vivra avec sa famille pendant plusieurs années.






La cuisine équipée à l'intérieur du Spinx!
Incroyable, une visite inoubliable, un vrai choc!!!


 Un lit suspendu, des chaises en céramique et fer forgé.

La douche la plus originale que je n'ai jamais vu!



Le site officiel du Jardin des Tarots:
http://www.nikidesaintphalle.com/frenchFrameset.html

dimanche 15 janvier 2012

Messe pour un corps! Remake


Afin de bien comprendre la chute de cet épisode, il est nécessaire de connaître l'artiste contentpourrien:


Michel Journiac



Les performances

À partir de 1969, Journiac abandonne définitivement la peinture et consacre entièrement sa vie à son art. 1969, l'année de l'action et des actions Lessive, Piège pour un voyeur, Messe pour un corps. Dans ces performances, le spectateur est au centre de l'échange. Dans Piège pour un voyeur, l'artiste propose au "regardant" de devenir "participant", en le plaçant nu au milieu d'une cage et des regards voyeurs de ses condisciples. Dans Messe pour un corps, Michel Journiac travesti en prêtre célèbre, dans la galerie Daniel Templon à Paris, dit une messe en latin. À la fin de la messe, le prêtre Journiac propose pour l'eucharistie une hostie particulière, faite de boudin cuisiné avec son propre sang (une recette de ce boudin humain est disponible au MAMCS !). Par cette cérémonie religieuse, l'artiste, loin de se faire le chantre de l'anticléricalisme (rappelons qu'il était séminariste) représente, selon ses propres termes, "l'archétype de la création" : l'Homme se nourrissant de lui-même et des hommes se nourrissant de l'artiste. Cette nourriture corporelle est plus appétissante et plus "énergétique" qu'une nourriture "spirituelle".
Charlotte Muckensturm
Strasbourg, mars 2004

Recette de boudin au sang humain
Prendre 90 cm3 de sang humain liquide (le contenu de trois seringues grand modèle), 90g de gras animal, 90g d'oignons crus, un boyau salé ramolli à l'eau froide puis épongé, 8g de sel, 5g de quatre-épices, 2g d'aromates et de sucre en poudre. Hacher la moitié du gras, couper le reste en dés et couper de même les oignons en dés et les faire blanchir cinq à six minutes à l'eau salée, les égoutter et les laisser refroidir.

Faire fondre le gras haché, ajouter les oignons et les faire cuire un quart d'heure à feu très doux, y mélanger le gras coupé en dés et laisser cuire sept à huit minutes. Retirer la casserole du feu et mêler peu à peu le sang humain à la graisse. Tourner alors le liquide sur le feu jusqu'à ce qu'il soit légèrement lié (10 à 12 minutes). Ajouter les différents ingrédients.

Nouer le boyau à un bout, introduire un entonnoir dans l'autre extrémité, remplir avec le mélange, nouer et mettre sur une grille dans une casserole en couvrant avec de l'eau chaude fortement salée. Mettre le récipient sur le feu jusqu'à ébullition et le retirer aussitôt. Lorsque le boudin est raffermi, l'égoutter, le couvrir avec un linge et le laisser refroidir. Couper le boudin en tronçons et le faire griller.











lundi 31 octobre 2011